Print

News & Press Releases

Allianz étoffe son équipe mondiale Environmental Impairment Liability (responsabilité environnementale)

  • Nouvelles nominations dans les régions Méditerranée et Amérique du Nord pour répondre à la demande accrue d’assurance responsabilité environnementale des entreprises
  • Les entreprises voient leurs responsabilités potentielles augmenter avec la réglementation environnementale et la globalisation
    • La demande pour les programmes mondiaux d’assurance pollution est également en hausse

Paris, le 7 septembre 2016 : Face à la multiplication des risques environnementaux à l’échelle planétaire, Allianz Global Corporate & Specialty® (AGCS), la branche du groupe Allianz spécialisée dans l’assurance des entreprises, a annoncé aujourd’hui qu’elle renforçait son équipe Environmental Impairment Liability (EIL), avec deux recrues seniors dans les régions Méditerranée et Amérique du Nord.

 D’après Arthur Lu, Directeur monde EIL chez AGCS : « Les sinistres environnementaux représentent aujourd’hui un énorme risque financier et de réputation pour les entreprises, c’est pourquoi nous continuons à investir dans les meilleurs talents et les meilleures ressources pour servir au mieux nos clients. AGCS s’engage pleinement dans le développement de ce segment, comme en témoignent la mise en place de cette équipe expérimentée et notre gamme étendue de produits. »

Allianz propose des produits d’assurance EIL depuis plus de 20 ans en Europe, et couvre le reste du monde depuis 2014, y compris les marchés d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Afrique subsaharienne.

« La présence solide d’AGCS sur le marché de l’assurance nous permet d’aider nos clients à gérer des risques parmi les plus complexes, à commencer par leur responsabilité environnementale », précise Michael Hohmann, Directeur monde Responsabilité Civile. « En intégrant de grands talents du secteur au sein de notre équipe internationale, nous pourrons saisir des opportunités de croissance mondiale sur le segment EIL. »

Dámaso Alvarez Peña nous rejoint au poste de Directeur EIL pour la région Méditerranée. Il sera basé à Madrid. Avant de rejoindre AGCS, Dámaso travaillait chez Chubb, où il était responsable régional des risques environnementaux pour la péninsule ibérique et l’Europe de l’Est. Auparavant, il a travaillé pour le secteur privé dans les domaines du business development et de l’environnement.

En Amérique du Nord, Ken Baker nous rejoint en tant qu’expert indemnisations. Il sera basé à New York. Ken a acquis près de dix ans d’expérience en indemnisations techniques chez AIG. Avant cela, il a travaillé au sein de l’équipe Excess Casualty Global Broking de Marsh aux Etats-Unis. Par ailleurs, Nicole Baker et Steve Tagert nous rejoignent en tant que souscripteurs ; Nicole sera basée à Houston et Steve, à Philadelphie. Steve peut se prévaloir d’une expérience de plus de 18 ans dans le secteur de l’assurance. Avant de rejoindre AGCS, il a été directeur général et a occupé des postes seniors de souscription chez AIG et XL Catlin. Nicole Baker a elle aussi travaillé pour AIG, où elle a acquis près de 10 ans d’expérience dans l’assurance EIL. Avant de démarrer sa carrière dans l’assurance, elle a occupé des postes de direction au sein d’Allied Waste et de Waste Management.

Face à la modification progressive du cadre législatif, aux dispositions réglementaires et à la globalisation, l’assurance responsabilité environnementale des entreprises devient une nécessité, en particulier sur les marchés matures américains et européens.

« Les amendes et les sanctions sont des moyens permettant aux régulateurs locaux de maintenir ou d’améliorer les normes locales et de favoriser la prise de conscience », explique Arthur Lu.

Le risque environnemental et l’évolution des réglementations ne se limitent pas aux frontières d’un pays. Chaque nouveau pays dans lequel s’implante une multinationale apporte son lot de nouvelles difficultés. Les régions émergentes, comme l’Europe de l’Est, l’Asie, l’Amérique du Sud, le Moyen-Orient et l’Afrique enregistrent des besoins croissants en EIL, en particulier dans les pays où la couverture EIL est obligatoire.

« Nous observons une augmentation de la demande pour les couvertures globales », ajoute Arthur Lu. « En particulier sur les marchés matures, où les gestionnaires de risques veulent souscrire des polices d’assurance mondiales, y compris des polices locales dans les pays non agréés. »

Pour répondre à cette demande et dans un souci de cohérence, AGCS propose des programmes globaux d’assurance pollution aux sociétés multinationales. Ces programmes intègrent une approche d’harmonisation avec les polices mères et les polices locales et offrent un large éventail de couvertures, incluant la pollution soudaine et graduelle, les frais de nettoyage de l’entreprise assurée et des sites de tiers, le transport et l’interruption de l’activité de l’assuré.

AGCS propose des solutions EIL pour les activités de sites fixes et une responsabilité pollution des sous-traitants dans l’enceinte de l’entreprise, dans une limite de 50 000 000 €. Les principaux secteurs concernés incluent l’industrie manufacturière, la construction, l’énergie et l’immobilier